Dominique Villars,

Fondateur de classification botanique,

Botaniste de renom international,

Médecin et universitaire de grande réputation.

14 novembre 1745 - 27 juin 1814.



Les Hautes-Alpes et GAP ont une solide et ancienne tradition d'enseignement; dès 1577, les Consuls de la ville imposaient aux habitants une contribution obligatoire destinée à financer l'ordinaire des régents d'école et du Préfet des Etudes !


A la veille de la révolution notre "pays" était un des plus lettrés de France et nos instituteurs renommés dans toute la Région ainsi qu'en Italie.


Le décret du 18 Germinal An III (1795) désigne GAP comme siège de l'Ecole Centrale du département des Hautes-Alpes.


Devenu collège communal, dépendant de l'Académie de GRENOBLE, l'école de GAP change souvent de locaux et s'installe finalement en 1822 dans l'ancien couvent des Ursulines. L'immeuble en très mauvais état est restauré par la commune mais le vieux bâtiment continue à dépérir.


Heureusement vers la fin de l'année 1879, une circulaire du Ministre de l'Instruction publique annonce la création d'une "Caisse des Lycées et Collèges communaux".


GAP allait bénéficier de cette manne et la municipalité demande alors à son architecte-voyer, M. PUISSANT, de préparer le dossier en fonction des normes exigées pour la construction d'un lycée moderne.


Le choix du site, difficile, fut dicté par l'intransigeance du Ministère en ce qui concerne l'espace nécessaire : seul le Champ de Mars, bien qu'un peu excentré à l'époque, pouvait convenir.


Le 19 JUIN 1882, Jules Grévy, Président de la République et Jules Ferry, Ministre de l'Instruction Publique et des Beaux Arts signent conjointement le décrets "acte de naissance" du Lycée National de GAP.


Les travaux débutent au printemps 1883, l'achèvement est attendu pour la rentrée 1886, d'où la date inscrite sur le ponton du Lycée MDCCCLXXXVI. Mais le gros oeuvre terminé, les travaux s'arrêtent : révocation de l'architecte PUISSANT, procès pour ne reprendre que quatre ans plus tard, début 1891.


Ce n'est que le Lundi 5 OCTOBRE 1891 qu'aura lieu l'inauguration suivie d'un banquet de cent dix couverts et d'une grande fête populaire à la Pépinière.


Troisième lycée de France, seul lycée entre MARSEILLE et GRENOBLE en 1891, le Lycée de GAP a formé l'élite de toute une vaste région. Aujourd'hui encore malgré la construction de cinq autres lycées et de quatre collèges à GAP "Dominique Villars" garde l'aura du passé.